dimanche 6 janvier 2013

Fifty Shades of... Rien

J'ai attendu longtemps avant de faire un billet sur la trilogie "Cinquante nuances de gris"...  Il faut dire que j'ai détesté dès les premières pages.  Comme tout le monde s'entend pour dire que c'est un livre choquant, séducteur, osé...  Il y a même une version grand écran qui se prépare... Pfff... Sincèrement, je ne vois pas pourquoi on en fait un gros plat.  C'est mal écrit, EXTRÊMEMENT répétitif (j'appuie sur la majuscule avec tout le poids de mes petits doigts) et pas si Hot que ça...  J'ai lu plusieurs arlequins dans ma jeunesse qui en aurait fait voir à Fifty Shades!

L'idée du livre est très bonne à la base, un homme puissant, séducteur et contrôlant offre a une jeune fille innocente d'être sa soumise sexuelle.  Plusieurs aspects m'intéressait au départ, mais surtout le contrat.  Que peut-il bien y avoir dans un contrat de dominant-soumise?...  Et bien soyez prêts à le lire et le relire ce contrat parce qu'il apparaît en intégral plusieurs fois dans le roman, lui enlevant finalement son aura d'idée originale.  Tout comme les phrases:

"as-tu mangé?"
"cesse de mordre ta lèvre"
"ne roule pas des yeux"
"ma déesse intérieure me dit..."
Qui revienne quoi... chaque 2 pages?!?

La petite Fille innocente (dans tous les sens du terme) tombe vite sur les nerfs... Franchement, on se demande un peu ce qu'il lui trouve à cette naïve finie. 

Pour ce qui est de la partie porno qui a choqué la nation américaine et a allumé plusieurs femmes québécoise... un grand Bof.  Oui, il y a bien des petits passages torrides qui sont intéressants, mais comme je le disais c'est tellement mal écrit... Elle nomme tout ce qui est inclut dans sa petite culotte: ...
Il m'a touché là..
Il m'a embrassé là...
C'est pas des farce notre nièce de 3 ans est plus explicite et déroutante des fois avec les mots qu'elle donne à son anatomie!  Et elle n'a aucun cerveau, tout est dirigé par sa désse intérieure. "ma déesse intérieure me félicite" "ma déesse intérieure me boude"...  N'importe quoi!

Comme je croyais que c'était peut-être la traduction qui était à chier, j'ai acheté le 2e livre en anglais...  C'est légèrement moins pire, mais pas tant que ça.  Donc calculant que le premier livre m'a été prêté et que j'ai pris la version électronique kindle pour le 2e, je me suis fait avoir de 11$...

Je croyais être déstabilisé dans ce livre, comme il y avait un concept sado-maso qui pouvait aller loin avec une pièce nommée la chambre rouge avec des outils un peu partout... Mais vous vous rendrez compte qu'ils passent au "sexe vanille" (oui c'est comme ça qu'ils appellent le sexe sans violence) assez rapidement et ne vont pas très loin dans les activités sexuelles violentes.

Voilà, ce n'est pas cinquante nuances de gris mais plutôt une seule de.. beige!