mardi 26 avril 2011

No show à Naples!

Nous avons quitté Sorrento en direction de Naples lundi matin. Premier arrêt le site historique d'Herculanéum (Ercolano). En 79 AD, ce village a été ensevelit sous 20 mètres de cendres suite à une éruption du Vésuve. Les fouilles pour déterrer ce village sont en cours depuis plus de cinquante ans. Une visite très enrichissante puisque malgré les gaz chauds, les nombreux tremblements de terres, le temps et les cendres, le site regorge de mosaïques et peintures relativement bien conservées.










Il y a des bouts très tristes par contre, comme l'endroit au port où ils ont retrouvés les ossements de ceux qui ont tenté de fuir, mais qui n'avaient pas trouvé de bâteau...

Nous avions décidé de visiter ce site plutôt que Pompei, parce que les objets trouvés sont restés sur place, tandis que pour Pompei ils ont été transporté dans un musé à Naples. Deplus, Herculaneum est mieux conservé et on y voit plus la vie du temps.

Une belle visite si vous passez par là. Ensuite direction Naples. En allant à Sorrento nous avons passé devant la ville et j'avais eu un gros doute, tout était très laid, mais le Copain m'a rassuré en me disant que c'était une banlieue et que le centre devait être très bien. En arrivant à Naples, nous avons eu toute une surprise... On s'attendait à voir des poubelles et des trucs du genre, car on a vu aux nouvelles comme tout le monde la crise que subit présentement Naples... mais rien ne nous avait préparé à ce que nous avons vu! Et on s'entend, le Copain et moi on est sortit de chez nous... Il a vu Mexico city, j'ai déjà habité un bidonville... On en a vu d'autres... Mais Naples c'était juste le chaos! La ville tombe en ruine, ce qui reste des édifices est bourré de graffitis, les poubelles débordent juste que sur la route et certaines sont en feu. On se sent menacés, le climat est très tendu. Bref en arrivant devant notre hôtel (dans une ruelle plus que malfamée), le Copain a tenté de trouvé un stationnement relativement sécuritaire pour notre Megane, 40 minutes plus tard, un tour de ville en voiture et aucun stationnement on a statué qu'on en avait assez vu et qu'il était temps pour nous de nous sauver de Naples. On s'est stationné sur le bord de l'autoroute et on a booké un dernière minute sur priceline.com dans un Sheraton près de la compagnie de location de voiture car nous devons la rendre aujourd'hui. Nous sommes encore estomaqué du spectacle de Naples, et de la perte de contrôle total de cette ville. Qu'elle tristesse de voir ce gâchis... Je n'ai même pas pris de photos, à cause du choc mais aussi par peur de me faire attaquer pour la caméra! Mais en gros ça ressemblait à ça et ça pu déjà je n'ose même pas imaginer cet été à la grosse chaleur...




Aujourd'hui nous débutons la visite de notre dernière ville avant le retour: Rome! On a un plan assez chargé! J'espère que la température suivra. On a eu un peu de pluie hier soir, mais heureusement le gros orage est tombé pendant le souper. Ils annoncent un temps incertain durant les prochains jours, on se croisent les doigts! À nous Rome!

À la demande générale, voici Mégane



-propulsé par coralie en Italie