mercredi 20 avril 2011

Ciao Bellagio, buongiorno Santa Margherita et Portofino

C'est avec le cœur gros que nous avons quitté Bellagio, avec un plan quinquennal pour revenir y habiter! Je nous y vois bien ouvrir une belle Oenoteca..., une maison avec vue sur lago Como, un jardin de fines herbes... (bâh on a le droit de rêver non?!?)

Notre dernière journée à Bellagio a été concentrée sur 2 activités principales: monter le San Primo, une montagne pas mal à pic, et visiter le village. Pour ce qui est de la montagne, on nous avait dit avec assurance que ça prenait 1h30 faire la montée et la descente. Je me sentais d'attaque! J'ai vite désenchanté après 50 minutes de montée très difficile (référence pour MC, le dernier bout à pic des Adirondak...), que j'ai du demander au copain de me laisser dans la foret.


Il est donc parti conquérir le sommet sans moi, et je me suis confortablement installée comme un petit paresseux en l'attendant...




Pas plus de 20 minutes plus tard il revenait penaud, car le sommet étant encore enneigé tout était trop bouetteux pour monter sans danger. Nous somme redescendu par le même chemin impossible que pour la montée et j'avais hâte de voir notre petite Megane chérie! (la voiture...)

Direction le village de Bellagio, une magnifique destination vacances, ou l'on voit des cygnes sur le Lac, j'était bien épatée! J'y ai mangé une coupe de fraises avec gelato à l'orange c'était de loin la meilleure gelato, la plus velouté et la plus parfaite que j'ai mangé... Fragole con Gelato...Mmmmmm!






Ce matin, 10h30, dans la voiture direction Santa Margherita. On a poussé de gros soupirs à fendre l'âme en se disant que c'était vraiment un bel endroit...

Mais bon en arrivant à Santa margherita, nous n'avons pas une grosse déception, nous avons une chambre dans les villas Porticciollo directement sur la méditerranée avec une plage privée, dommage qu'on y soit que pour une journée...



Dès l'arrivée nous sommes allés voir Portofino qui est a 5 minutes en voiture, un endroit très touristique et assez riche.













C'est donc la Dolce Vita pour les amoureux ces petits coins de repos! Tellement que le Copain a complètement décroché et il a maintenant perdu la mémoire, il perd tout. La crème solaire, sa gourde d'eau, les passeports... Alors je le surveille de près! Quoique si on perdait les passeports on pourrait peut-être rester plus longtemps...

-propulsé par coralie en Italie