samedi 10 juillet 2010

Les mauvais coups et les Brownies...

Même avec la plus grande de volonté pour cuisiner, desfois, c'est impossible!  Ce matin, le copain lève-tôt, est allé travailler (oui, on est samedi...)  j'en ai profité pour faire la recette de brownies au nutella.  au début de la recette je retrouve, dans mon garde-manger, toutes mes conserves... sans les étiquettes!  Une grasieusetée de l'ex coloc beauceron.  On se joue, depuis quelques mois, des petits tours...  Je ris et continue. Après tout, j'avais trouvé un klaxon sous le matelas la veille et des lunettes soleil au congélateur...  Mais voilà qu'à la moitié de la recette, au moment de mettre les oeufs dans le mélange, je casse mon oeuf et .... Rien!  l'oeuf est dur... cuit dur!  je rigole et prend le 2e , même scénario.  Bon pas grave j'ai un autre paquet!  Mais non, il avait bien fait ses recherches le Beauceron, il avait aussi attaqué l'autre paquet me laissant avec un malheureux 4 oeufs frais. et je dis le Beauceron, mais il faut savoir qu'il est accompagné cette semaine de deux français en vacances Pascalou et Juju , aka Les Frenchies. J'ai donc déjeuné aux oeufs cuit dur...  mais comme vous pouvez le deviner, la crème au beurre italienne devra attendre car, il me manque des oeufs!  J'ai fait les brownies, ils en sont à l'étape du refroidissement.  n'ayant pas le caramel ( je l'avais oublié)  il manque donc un petit ingrédients, mais ils ont quand même l'air délicieux.  Je prévois gaver le Beauceron afin qu'il prenne quelques livres en plus qui le ralentira dans ses idées de mauvais coup.

J'affronte la chaleur aujourd"hui pour prendre une petite marche avec MC et ensuite je cuisine la rhubarbe et les fraises du Québec en tarte crumble pour le copain!  Ensuite... les feux d'artifices!

Bon samedi post-canicule ( après tout il ne fait que 36!)