samedi 5 novembre 2011

Movember...

Vous connaissez ce terme...  Je vous explique: "Movember date de 2003; le mouvement est né autour de quelques bières à Melbourne, en Australie. Des gars blaguaient sur la mode des années 1980 et décidèrent alors qu’il était temps de faire revivre la moustache. Pour justifier leur « Mo » (argot australien pour moustache), ils se sont servis de leur nouvelle apparence pour sensibiliser leur entourage et recueillir des fonds pour la recherche sur le cancer de la prostate… sans jamais rêver que leurs efforts pour la santé masculine prendraient des proportions mondiales. Jusqu’à maintenant, plus de 1 000 000 Mo Bros et Mo Sistas se sont alliés pour recueillir plus de 175 millions de dollars pour changer la face de la santé masculine.

Movember, le mois qu’on appelle aussi novembre, vise à changer les statistiques en suscitant un intérêt mondial pour les cancers dont sont atteints les hommes. Tous les ans, en novembre, les hommes sont mis au défi de commencer le mois rasés de près et de se laisser pousser une moustache. Pendant 30 jours, la moustache devient le ruban poilu de la santé masculine et les hommes qui la laissent pousser, des panneaux-réclame ambulants. Le port de la moustache suscite des centaines de conversations sur les sujets en apparence tabous de la santé masculine et du cancer de la prostate. " Source


Tout ça c'est bien beau et bien drôle... Mais le Copain a décidé de s'enrôler... Ce matin il a tout bonnement rasé son visage et pouf! Laissé la moustache!...  Vraiment, c'est terrible, terriblement laid!  Ses arguments:

"À la suite de Movember : 

- 62 % des participants ont parlé de la santé masculine à des amis, à des membres de leur famille ou à des collègues de travail; 

- 30 % des participants ont fait leur propre recherche sur les causes qu’appuie Movember; 

- 39 % des participants ont consulté un médecin; 


- 36 % des participants ont encouragé quelqu’un d’autre à consulter un médecin."

Mon argument:  "Je te paye pour la raser!"