dimanche 27 novembre 2011

Graziella

Chaque année, pour célébrer notre anniversaire de couple, Le Copain et moi, nous allons nous gâter à l'Européa avec le menu dégustation.  Cette année, pour faire différent nous sommes allés chez Graziella.   J'y étais allée à deux reprises sur le midi pour le travail et j'avais beaucoup apprécié le raffinement, les ingrédients locaux, la carte des vins bref: Tout!

Cette année, nous avons discuté avec le Copain, d'être temporairement infidèles à Jérôme (Ferrer, chef proprio de l'Européa), et de donner à Graziella la chance de gagner nos papilles. La décision fut simple: Jérôme nous aura pour nos fêtes (toutes deux en juillet) et Graziella nous aura pour notre anniversaire de couple!.Le combat des chefs étant ainsi réglé, nous sommes allés sans remords rue McGill (au 116 pour plus de précision) et nous avons été transportés, littéralement.

Que dire de plus que: courez-y!  Allons-y quand même de quelques louanges:  l’accueil était distingué, sans être pincé, on se croirait une grande star habituée de l'endroit...  Le menu alléchant à souhait... La carte des vins élaborée par Pierre Julien, un vrai supplice de décision...  Le sommelier venu nous aidé à trancher entre Le Crozes-Hermitage et le Morgon Lapierre, était d'un conseil judicieux et d'une justesse appréciée...  Le serveur, qui nous a conseillé des portions parfaites pour nos estomacs nous a ravi... et que dire de la nourriture...  Le rêve, le summum...  Graziella est une déesse!  et la facture?  Pas dutout "fracture", elle était d'une honnête qui allait avec l'expérience, raisonnable, tellement que je ne me souviens plus exactement!  Pas comme certain resto, ou l'on se souviendra de la moindre "cenne" dépensé tellement ça nous a arraché le coeur de la payer!

Bref, je crois que nous en ferons une habitude!  Milles fois merci Graziella!