lundi 17 mai 2010

Pub du quartier latin, Osso Bucco et cupcakes...

Je suis allée y rejoindre ma copine Émile une fois et depuis j'ai eu la piqûre... La liste des drinks est juste à mon goût, variée mais "safe", pas trop glamour, juste assez de découvertes...  Les petits snacks sont alléchants surtout les assiettes de fromages et charcuteries, ou j'ai découvert les dattes farcies au Chorizo (l'idée sera dans mon livre de recette bien sûr!) ma référence est l'assiette La Gourmande (3 fromages de votre choix, une terrine de votre choix, des olives variées, cornichons, une grosse baguette de pain chaud et LES DATTES..., l'intérieur est chaleureux et les bancs sont juste assez usés pour être "confo".  Mais son gros point fort c'est la terrasse.  Premièrement j'ai pu me la farcir la première semaine de mars grâce à leurs puissants réchauds et puis elle orientée de sorte qu'elle est plein soleil l'après-midi et pour les  5 @ 7. ( pour l'orientation en tant que tel il faudrait demandé au copain parce que moi je suis née le plus loin possible de la boussole et je n'ai pas de rose des vents dans mon cerveau...et même si j'en déduis que le soleil devrait théoriquement se coucher à l'ouest... je me dit Pfffffff l'important c'est qu'il fasse soleil sur cette terrasse!).  Autre bon point pour eux, ils diffusent les matchs de hockey, quoique pour celui d'hier on s'en serait passé... (6-0 Philadelphie,sans vouloir tourner le fer dans la plaie...) 

Petit changement de sujet, car ce blog et quand même sensé être dédié à mon défi culinaire... Je vous dit donc que le livre avance bien.  lentement mais surement, plusieurs recettes éliminées ou modifiées.  Ce qui m'amène à vous rejaser de mon Osso Bucco.  Le goût était réussit, mais je ne suis pas une fervente de cette coupe de viande.  Je me propose donc de tricher la prochaine fois et de le faire avec des os à moelle et une autre pièce de viande moins difficile à manger. 

Confession:  Honte à moi, c'était la fête de Nomade Ç ce week-end, en fait c'était sa pré-fête.  Car, c'est théoriquement en juin, mais comme il menace sans cesse de quitter définitivement le pays, le petit comité organisateur a décidé d'activer les choses et de le fêter Illico.  Donc dans le brouhaha, j'ai dû faire les cupcakes avec un mélange à gâteau du commerce et le crémage aussi... LA HONTE!!!  Mais ce qui m'a bien plu c'est que je préfère de loin mes cupcakes maison... c'est rassurant tout de même!

Sur ce, bonne semaine ensoleillée!