mardi 20 novembre 2012

Liverpool House

C'est toujours un peu difficile de faire une critique resto quand on a une opinion 50/50 surtout que chaque point que j'ai aimé ou pas sont très importants...

Le Copain et moi, sommes allés au Liverpool House, sur Notre-Dame, il y a 2 semaines.  Je vous le dit tout de suite, il faut réserver.  Cette place est minuscule et très prisée! Allons-y donc par critère pour ma petite critique:

Ambiance: la déco et l'endroit sont très cool, mais côté atmosphère, ce n'est pas ma place.  J'ai l'impression que les gens y vont pour dire qu'il y sont allés.  Pas trop important, vous me direz, tant qu'on aime le reste?  Mmmmm... Pas d'accord.  Le phénomène de l'imposteur s'installe assez vite.

Menu:  Varié, inscrit sur une ardoise, assez cher...  La nourriture est impeccable mais chaque plat est un bon 5 à 8$ trop cher.  Pour vous donner une idée le copain et moi avons pris 2 entrées et 2 plats principaux qui étaient dans les moins cher de la carte, accompagnés d'une bouteille de vin (65$) et la facture est montée à 177$ avant pourboire. Pas de desserts- ni café- ni cocktails- ni extra...

Vins: Inscrits tellement petits sur l'ardoise, la liste composée de presque uniquement de vins en importations privées en découragera plus d'un! Nous avons dégusté un Freisa Langhe de Pasquale Pelissero qui est un vin qui avoisine probablement les 20$ et qui se vend 65$... Ah! le vol des importations privées...  Je préfère nettement les restaurateurs honnêtes. Surtout qu'il est évident ici que le profit se fait autant sur la bouffe que sur le vin.  C'est un peu gênant d'être aussi Séraphin dans leur cas.

Service: Excellent!  c'est un des points forts du resto.  De bons conseils, un service très courtois et attentifs... j'ai adoré l'accent des serveurs/ sommelier!

Au global: nourriture et service :WOW!... Pour le reste Bof...!