mercredi 7 décembre 2011

Je pleure comme une Madeleine...

C'est ridicule, je suis un torrent, un veau, mes yeux pleurent sans arrêt et c'est entièrement de ma faute... Non! c'est plutôt la faute de Marie Laberge...  Ah cette Marie!  Elle a publié en 2000-2001 la série le Goût du Bonheur ( les livres Gabrielle, Adélaïde, Florent).  Je les ais dévorés en 2000, j'ai pleuré toute les larmes de mon corps..  Croyant avoir viellit, dépassé le cap des 30 ans, sachant déjà tous les détails de l'histoire, je les relis présentement...  "tu l'as bien cherché!" vous me direz, mais cette trilogie c'est poignant!  Je pourrais la lire et la relire, un seul constat: je suis mazo littéraire!  Et pourtant!  Je n'ai JAMAIS relu un seul livre plus d'une fois. Mais encore là, c'était avant le goût du bonheur!

Jetez-vous dessus, offrez-le à Noël, et faites monter l'action de Kleenex à la bourse! (expression de Max Boublil)



Mais encore là, vous vous dites peut-être: ""Mais pourquoi j'irais dépenser des sous pour pleurer?!? Je vais parfaitement bien!"  Erreur!  Ces romans ce sont des petits bonbons de personnages attachants, on les voit, on les sent, ils sont audacieux, frustrants, fous, loyaux, amoureux, ils sont, un point c'est tout! Je me plait  à penser qu'Adélaïde et Nic Mc Nally ont vraiment existés, que je pourrais m'habiller chez " Les Coutures Florent" ...bon! suffit les Spoilers. 

Lisez.
C'est tout. 
C'est un ordre!

et P.S. Marie Laberge, tu es incroyable d'avoir écrit cette trilogie et je me demande bien comment tu as fait pour écrire tout ça sans vouloir changer les bouts tragiques!  Mais de tout mon coeur, Chapeau!